Communiqué de Presse : Aérodrome de Belval

Le Groupe Socialiste et divers gauche s’oppose à sa fermeture unilatérale et non concertée !

Réunie vendredi dernier en Commission Permanente, l’Assemblée départementale avait à examiner le dossier de l’Aérodrome de Belval.

Communiqués locaux

Propriétaire de cet équipement, le Conseil Général des Ardennes devait en effet, dans le cadre de la procédure en cours de Délégation de Service Public (D.S.P.), déterminer le futur exploitant au 1er mai 2008, date à laquelle la concession de la Chambre de Commerce et d’Industrie des Ardennes prend fin.

Après avoir indiqué qu’une seule candidature avait été enregistrée dont la proposition économique ne pouvait être retenue, le Président a souhaité que la Commission Permanente d’une part envisage la gestion en régie directe de l’Aérodrome par le Conseil Général des Ardennes à compter du 1er mai prochain et d’autre part prenne « une position de principe quant à la fermeture de l’Aérodrome d’ici à 3 ans ».

Pour justifier sa position, le Président a mis en avant le déficit d’exploitation récurrent et le programme d’investissement à moyen terme de plus de 2,6 M€ imposé par la Délégation Générale de l’Aviation Civile (D.G.A.C.) pour maintenir les homologations.

Regrettant l’instruction à la hussarde de ce dossier, le manque d’information dont l’Assemblée a été destinataire pour forger sa décision et l’absence de concertation avec les acteurs institutionnels et économiques concernés et notamment la Communauté d’Agglomération de Charleville-Mézières, le Groupe Socialiste et divers gauche s’est prononcé contre la fermeture unilatérale de l’Aérodrome de Belval.

La concertation doit précéder la prise de décision et non l'inverse, et surtout ne pas se limiter au cercle restreint de la majorité.

Le Groupe Socialiste et divers gauche demande par conséquent qu’une discussion large et ouverte puisse s’organiser rapidement et avec pragmatisme sur ce dossier, dont l’issue doit se fonder prioritairement sur le développement économique et la création d’emplois mais aussi sur l’attractivité et l’aménagement du territoire.

A cet égard, les différentes associations qui animent le site de même que l'aviation touristique ne doivent pas être ignorées.

Le Groupe Socialiste et divers gauche souligne enfin qu’une décision définitive et irrévocable de fermeture prise avant la tenue de cette table ronde ne saurait s’inscrire dans l’esprit de responsabilité au service de tous les ardennais revendiqué le 20 mars dernier par le Président dans son allocution d’investiture.

Groupe Socialiste et divers gauche