Communiqué de Presse : Fabrication Additive - les Ardennes dans le top 14

Les Ministres Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin, en charge du redressement productif, des petites et moyennes entreprises, de l’innovation et de l’économie numérique viennent de rendre publics les résultats de l'appel à projets « Aide au développement des ateliers de fabrication numérique ».

Communiqués nationaux

Parmi 154 dossiers déposés, le projet de FABLAB porté par l'Institut de Formation Technique Supérieur (IFTS) de Charleville-Mézières et intitulé « FabLab smart matérials » a été sélectionné et labellisé à l'instar de Paris, Toulouse, Rennes, Orléans, Nantes et Nice…

Au-delà de cette reconnaissance nationale obtenue par notre département, c’est une subvention de l’ordre de 80000€ à 90000€ qui viendra financer le FabLab carolo, soit environ 70% du coût du projet global.

Christophe Léonard félicite par conséquent les acteurs de cette candidature ardennaise dont l’objectif est de diffuser la culture de la fabrication numérique et de permettre aux entreprises de fabriquer des prototypes dans le cadre du développement de nouveaux produits.

Cette sélection représente incontestablement un atout supplémentaire pour favoriser l’innovation et la compétitivité de nos entreprises, mais aussi pour le développement du campus universitaire carolomacérien et l’avenir économique de notre département.

Convaincu très tôt par la maturité de ce dossier, le Député de la 2ème circonscription des Ardennes a fait la promotion de ce volet grand public du cluster Fabrication additive, inauguré le 12 octobre dernier et initié par l’Université de Reims Champagne-Ardenne et le pôle de compétitivité Materalia, à maintes reprises auprès du Ministre du redressement productif.

Convaincu par ailleurs que la fabrication additive est l’amorce d’une révolution industrielle majeure que les Ardennes doivent savoir anticiper, Christophe Léonard a décidé en octobre dernier, au titre de sa réserve parlementaire 2014, de doter chaque collège et lycée de la deuxième circonscription des Ardennes d’une imprimante 3D, pour un montant global de 17 000€. De la même façon, mais à titre personnel cette fois, il équipera les cinq collèges et lycées du canton de Charleville-Centre, dont il est l’élu, des mêmes outils pour un montant de 5000€.

Par cette initiative, Christophe Léonard souhaite donner aux jeunes ardennais toutes les chances de saisir les opportunités que ne manqueront pas de produire ces évolutions technologiques et par conséquent de participer au nécessaire rebond économique individuel et collectif de notre département.

Christophe Léonard, député des Ardennes