Communiqué de Presse : Golf des Poursaudes…

L’Assemblée départementale n’a rien décidé !

Le Groupe socialiste et divers gauche est stupéfait d’apprendre par l’intermédiaire de l’édition du journal L’ardennais de ce jour que le dossier de la vente du Golf des Poursaudes serait déjà quasiment acté.

Communiqués locaux

Il n’en est rien !

Le 11 avril dernier, la Commission permanente du Conseil général des Ardennes considérant à juste titre qu’il n’est pas de la compétence d’une collectivité territoriale d’être propriétaire d’un Golf lorsque des initiatives privées peuvent prendre le relais a confirmé à l’unanimité la décision prise fin 2007 de vendre le Golf des Poursaudes au prix minimum de 1 370 000 €, estimation du Service des domaines.

Le Département a en effet toute latitude pour le vendre plus cher et au plus offrant en fonction des retombées économiques attendues.

Dans ce cadre, les 25 juillet et 29 août 2008, le Président du Conseil Général a informé la Commission permanente d’une part que plusieurs offres avaient été reçues et que des négociations étaient en cours et d’autre part que le 12 août dernier la Commission d’Appel d’Offres s’était réunie pour examiner deux dossiers et avait à cette occasion exprimé une préférence.

A cet égard, si la Commission d’Appel d’Offres est compétente en matière d’achat, elle ne l’est nullement quand il s’agit de vente. Composée de 5 membres et d’un Président, ce n’est donc au final que six élus au maximum sur 37 Conseillers généraux qui ont eu la possibilité de prendre connaissance de ces deux dossiers.

Nous avons par conséquent demandé le 29 août 2008 au Président du Conseil Général que les deux projets considérés avec leur implication éventuelle sur l’extension programmée de la société ardennaise Euro Bengale soient présentés devant la Commission des Affaires Economiques, du Tourisme et de l’Agriculture, à l’évidence davantage compétente en la matière, sinon devant la Commission permanente, et que les deux porteurs de projets puissent être entendus.

Une fin de non recevoir au prétexte que ce type d’affaire réclamait une certaine confidentialité nous a été signifiée. Cet état de fait n’est pas acceptable.

La confidentialité ne peut assurément pas être le paravent facile d’une forme d’autocratie.

Le Groupe socialiste et divers gauche sollicite donc à nouveau publiquement Messieurs Benoît HURE, Jean-Luc WARSMANN et Boris RAVIGNON respectivement Président du Conseil Général des Ardennes, Vice-président du Conseil Général des Ardennes en charge des Affaires économiques et Président de la Commission des Affaires Economiques, du Tourisme et de l’Agriculture du Conseil Général des Ardennes pour qu’enfin l’Assemblée départementale puisse bénéficier d’une présentation complète des deux dossiers considérés et de leurs enjeux de manière à se forger une libre opinion.

Il en va de l’intérêt des Ardennes et des ardennais mais aussi du respect du suffrage universel.

Le Groupe Socialiste et Divers gauche

Conseil Général des Ardennes