Communiqué de Presse : Grève de la faim d’une salariée de l’AFEIPH à Fumay

Christophe Léonard demande au Préfet et au Président du Conseil général d’intervenir

Depuis lundi matin, Madame Anne Bourgeois, éducatrice spécialisée au sein de l’Association pour la Formation, l’Emploi et l’Insertion des Personnes Handicapées (AFEIPH) dont le siège est situé à Fumay, a entamé une grève de la faim pour se faire entendre dans le cadre du conflit du travail qui l’oppose à son employeur.

Communiqués nationaux

Après m’être rendu sur place et avoir dialogué avec Madame Bourgeois et compte tenu du fait que cette situation extrême pour sa santé comme pour ses quatre enfants ne saurait perdurer, j’ai demandé à Monsieur le Préfet des Ardennes de faire en sorte de renouer les fils du dialogue entre l’employeur et sa salariée pour trouver une solution partagée.

Cette médiation sous l’égide des services de l’Etat devrait intervenir très rapidement.

Par ailleurs, Conseiller Général des Ardennes, j’ai demandé lors de la Commission Permanente de ce jour au Président du Conseil Général des Ardennes d’exercer conjointement sa tutelle avec l’Agence Régionale de Santé (ARS) sur l’AFEIPH de manière à préserver l’image de l’institution, comme celle des salariés, des résidents et de leurs familles.

Une mission conjointe d’inspection devrait par conséquent intervenir prochainement.

Enfin, les Maires de Fumay et de Revin, deux conseillers généraux désignés par l’Assemblée départementale ainsi que l’Inspecteur de l’Education nationale étant membres de droit associés aux travaux du Conseil d’Administration de l’AFEIPH lequel, composé de 18 membres dont 6 places réservées aux représentants des familles, se réunit au minimum deux fois par an, sur convocation du Président, ou sur demande du quart de ses membres, j’ai suggéré au Président du Conseil Général des Ardennes de prendre l’initiative d’une réunion dans les meilleurs délais du Conseil d’Administration de l’association.


Christophe Léonard

Député des Ardennes