Communiqué de Presse : Le 30 mars, ENSEMBLE avec Philippe PAILLA

Lors du 1er Tour des élections municipales, les Français ont marqué leur déception et leur désapprobation envers la politique nationale en s’abstenant massivement.

Communiqués nationaux

Dans les Ardennes, le vote sanction n’a épargné aucune commune gérée par la gauche. Les résultats sur Charleville-Mézières en attestent avec 14 000 électeurs carolomacériens qui ne se sont pas déplacés.

Personnellement, cela fait un moment que je tire la sonnette d’alarme sur le sens de l’action gouvernementale. Mes votes à l’Assemblée nationale en témoignent.

Il appartient donc maintenant au Président de la République d’en tirer au plus vite les leçons qui s’imposent en termes de remaniement gouvernemental comme d’inflexion de sa politique.

Cela étant, dimanche prochain les électeurs et particulièrement les carolomacériens doivent RE-MUNICIPALISER la question posée :

  • Quel maire pour la période 2014-2020 ?
  • Quel projet municipal ?

A Charleville-Mézières comme ailleurs, c’est une politique municipale de Gauche, juste et solidaire, en direction des salariés et vers celles et ceux qui croient dans l'esprit d'entreprendre pour créer les conditions de la réussite collective qu’il faut mettre en oeuvre.

Pour ma part, je voterai pour Philippe PAILLA.

Homme de dialogue, expérimenté et pragmatique, Philippe PAILLA, maire depuis octobre 2013, a su imposer en seulement 5 mois un nouveau style et montrer sa capacité à trancher rapidement les dossiers. Son projet est sérieux et crédible. Les 6 nouvelles propositions qu’il a formulées cette semaine sont concrètes et efficaces. Les investissements en cours et à venir qu’il propose représentent pas moins de 1000 emplois directs.

Dimanche 30 mars, lors du 2ème tour des élections municipales, ENSEMBLE à Charleville- Mézières avec Philippe PAILLA stoppons la vague bleu ciel et bleu marine.