Communiqué de Presse : Maquis des Manises

Christophe LEONARD interpelle le Président de la République sur la dissolution de la Fondation Molinari.

Communiqués nationaux

A la veille de la commémoration annuelle des événements 13 juin 1944 au cours desquels 106 Résistants du Maquis des Manises furent suppliciés et assassinés par les troupes allemandes sous la responsabilité de Karl Théodore MOLINARI, j’ai interpellé le Président de la République et les Ministres des Affaires Etrangères et de la Défense afin qu’une action soit menée auprès du gouvernement allemand pour que la fondation qui porte le nom de ce criminelle de guerre soit dissoute.

En effet, la Fondation Karl Theodor Molinari, créée en 1988, regroupe en son sein les actions de la Deutscher Bundeswehrverband (DBwV), association des forces armées fédérales allemandes, dans le domaine de l'éducation, de la citoyenneté ou de la défense.

Si son nom fait débat dans la France entière, il est insupportable pour les associations patriotiques ardennaises et pour les descendants des victimes.

Pour rappel, Karl Theodor Molinari, officier de la Wehrmacht puis de la Bundeswehr, a dû démissionner de ses fonctions en 1970 du fait des accusations portées contre lui et de sa responsabilité dans le massacre des Manises. Le Tribunal Militaire de Metz l’avait par ailleurs déjà condamné à la peine capitale, par contumace, le 13 avril 1951.

70 ans après la fin de la Deuxième Guerre Mondiale et la réconciliation des peuples français et allemand, la dénomination de cette Fondation ternit d’une part l’image de l’armée allemande en France et constitue d’autre part un manquement grave au respect de la mémoire des victimes de la barbarie nazie et de celle des Résistants ardennais, qu’il convient de réparer au plus tôt.

Christophe Léonard

Député des Ardennes