Communiqué de Presse : SEGPA de Fumay

Aucune classe ne sera supprimée en septembre !

Communiqués nationaux

Alors que des inquiétudes légitimes sont nées au sujet d’une éventuelle fermeture de la classe de 6ème SEGPA (Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté) en septembre prochain, et à terme de la totalité de la section SEGPA du collège Les Aurains de Fumay, suite à la réunion du Conseil Départemental de l’Education Nationale (CDEN) qui s’est tenue le 2 février dernier et au cours de laquelle une évolution possible de la sectorisation des dix SEGPA actuelles du département a été envisagée, j’ai souhaité rencontrer Monsieur le Directeur des Services Départementaux de l’Education Nationale des Ardennes.

A cette occasion, j’ai affirmé avec force la conviction profonde qui est la mienne que la SEGPA de Fumay, bien située géographiquement dans un territoire où les difficultés de mobilités sont nombreuses, doit continuer à apporter une réponse adaptée à l’ensemble des élèves de la Pointe des Ardennes qui ont besoin d’une attention particulière.

A cet effet, j’ai particulièrement souligné que si les effectifs de 6ème de la SEGPA de Fumay fluctuent entre 3 en 2012 et 9 en 2016 avec un pic de 12 élèves en 2015, ceux de la section entière sont en moyenne de 30 à 40 élèves par an de la 6ème à la 3ème (37 actuellement).

Pour la plupart issus des communes de la Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse, ces élèves trouvent de fait à Fumay un établissement central qui leur permet des temps de transport en bus raisonnables puisque s’échelonnant de 7 à 33 minutes en fonction de leur lieu d’habitation.

J’ai également attiré l’attention sur le taux de réussite fumacien au Certificat de Formation Générale (CFG) qui est régulièrement supérieur à la moyenne départementale, ce qui se traduit par des orientations positives pour tous ces élèves en grande difficulté scolaire et présentant des besoins éducatifs particuliers, mais démontre aussi la qualité des enseignements dispensés au sein de la Section SEGPA du collège de Fumay.

Au terme de ces échanges constructifs, Monsieur l’Inspecteur d’Académie des Ardennes a acté la pertinence des arguments développés et m’a indiqué qu’en tout état de cause aucune classe ne sera supprimée en septembre prochain à la SEGPA de Fumay.

Une décision conforme à l’intérêt des élèves et de leurs familles dont je salue la sagesse et le bon sens.

Christophe Léonard, député des Ardennes