Communiqué de presse : Un nouveau Proviseur pour le Lycée Vauban de Givet

Un premier pas vers une nouvelle dynamique.

Communiqués nationaux

Je me félicite de la nomination hier d’un nouveau Proviseur au lycée Vauban de Givet en la personne de Madame Aline DACUNKA, précédemment Proviseure adjointe du lycée polyvalent de Bazeilles.

Cette annonce, fruit de la démarche collective conduite dans ce dossier avec les élus locaux, les parents, les élèves, leurs représentants et le Maire de Givet, témoigne de la volonté de Monsieur Benoît HAMON, Ministre de l’Education, de maintenir une offre de formation pérenne et rénovée dans la pointe des Ardennes.

Très tôt après sa prise de fonction le 2 avril dernier, je l’ai en effet alerté sur la situation éducative très dégradée de la circonscription.

C’est suite à cette alerte que le 16 avril à Givet, lors de la réunion d’information des deux conseils d’administration des lycées Vauban et Jean Moulin, le Directeur Académique des Services de l’Education Nationale des Ardennes avait annoncé :

  • la nomination prochaine d’un nouveau Proviseur pour le lycée Vauban, avec le maintien d’un Proviseur-adjoint,
  • l’ouverture en septembre 2014 des options DGEMC (Droit et Grands Enjeux du Monde Contemporain) à raison de 3h/semaine en Terminale L et LVA (Langue Vivante Approfondie) à raison de 3h/semaine en Première L et Terminale L dans les 2 établissements avec enseignement en présentiel et à distance,
  • l’ouverture en septembre 2014 d’une initiation à la philosophie en Première L à raison de 2h/semaine dont une en enseignement à distance,
  • le recrutement d’un assistant pédagogique pour chaque établissement pour accompagner les élèves lors des enseignements à distance,
  • la mise en oeuvre de projets partagés culturels entre les deux établissements notamment sur le devoir de mémoire, le théâtre et le cinéma.

Une première étape importante a donc été franchie.

En effet, depuis juin 2012, je suis porteur d’une proposition de nouvelle offre de formation pour les lycées Vauban de Givet et Jean Moulin de Revin fondée sur la préservation côte à côte des deux établissements, dans un esprit de non concurrence, de complémentarité et d’excellence.

Alors qu’il reste beaucoup de chemin à parcourir, je tiens à réaffirmer ma détermination à promouvoir une nouvelle dynamique éducative pour notre territoire, convaincu qu’une meilleure formation de nos jeunes est l’une des clés du rebond économique de notre département.

Christophe Léonard, Député des Ardennes