Communiqué de Presse : Rentrée scolaire de septembre 2017 à Sécheval

Les élus des communes des Mazures et de Sécheval s'entendent sur la création d'un réseau pédagogique pour la rentrée scolaire 2018 ...

Enfants

Le 2 février dernier, le Conseil Départemental de l’Éducation Nationale (CDEN) a décidé de retirer un poste d’enseignant à l’école communale de Sécheval à la rentrée prochaine.

Conséquence de la baisse attendue des effectifs en septembre prochain, cette décision augmentera le nombre d’élèves par classe, de 15,3 à 23 élèves en moyenne, mais surtout peut laisser craindre une possible détérioration des conditions d’apprentissage de vos enfants avec une école à seulement deux classes, dont l’une à 5 niveaux du CP au CM2.

Cette situation menace donc directement l’avenir de l’école de Sécheval !

C’est pourquoi, j’ai rencontré l’Inspecteur d’académie le 27 février et lui ai demandé d’organiser une rencontre entre les élus de Sécheval et ceux des Mazures, commune voisine où les effectifs sont tendus et potentiellement à la baisse à moyen terme, pour envisager à l’appui des nombreuses collaborations déjà existantes entre les deux communes la constitution d’un futur réseau pédagogique.

Cet échange a eu lieu le 29 mars dernier et s’est conclu par la volonté partagée des élus de travailler activement à la concrétisation de ce rapprochement scolaire pour la rentrée de septembre 2018, avec le maintien des 2 écoles actuelles.

D’ici là, et pour réussir un rapprochement efficace pour les enfants, leurs familles et les équipes pédagogiques, j’ai demandé à l’Inspecteur d’académie de permettre à l’école de Sécheval les conditions du maintien de son attractivité pédagogique, et par conséquent de pouvoir y envisager la possibilité d’un renfort enseignant pour la totalité de l’année scolaire 2017/2018.

En retour, il m’a indiqué prendre en considération ma demande, et s’est engagé à y apporter une réponse définitive en juin prochain lorsque la préparation de la rentrée scolaire sur l’ensemble du département sera finalisée.

Je ne manquerai pas de vous informer dans les meilleurs délais du résultat de mon action pour préserver votre école et assurer à vos enfants les conditions d’une scolarité de proximité et de qualité.

Christophe LÉONARD, député des Ardennes