Dans la presse : Christophe Léonard au départ du Sedan-Charleville

"Le Sedan-Charleville fait partie du patrimoine ardennais".

29 09 16 sedan charleville image

C'est sa 11ème participation cette année. La première, c'était en 2003. Pour le député, impossible de se mettre à la course à pied sans participer à cet événement incontournable des Ardennes : "Le Sedan-Charleville fait partie du patrimoine ardennais. C'est une course emblématique ! Elle est le signe de l'endurance, de la volonté, de l'effort et de la capacité à se faire mal pour atteindre son objectif". L'école de la vie en quelque sorte..."

Et bien sûr, pas question non plus de faire les choses à moitié. Il réalise un entraînement spécial pour l'occasion. "A partir de la mi-août, j'augmente la fréquence des sorties et des distances." Il va même jusqu'à arrêter totalement de boire de l'alcool, deux mois avant la course. Alors forcément, la petite bière de fin de course est plus que tentante... "Elle me permettra de renouer avec la tradition brassicole ardennaise. Je vais la savourer..."

Pour cet ancien joueur de tennis (il en a fait pendant 17 ans), le passage à la course à pied s'est fait assez naturellement. Il confirme avec une pointe d'humour : "faute du temps nécessaire et de l'envie, j'ai opté pour la course à pied, plus commode d'organisation. Depuis bientôt 20 ans, cela me permet de me maintenir en forme !". Il participe notamment aux Prix de Mézières, les 10kms de Nouzonville, la corrida carolo de fin d'année, les Semelles de vent, les 10 kms de Vireux-Wallerand et du Val d'Etion... "Mes classiques", comme il les appelle.

Virginie Menvielle, Journaliste La Semaine des Ardennes, 29 09 2016