Dans la presse : Christophe Léonard invite Gérard Filoche dans les Ardennes

Gérard Filoche est venu à la rencontre des ardennaises et des ardennais pour échanger sur la Loi Travail.

22 04 16 G Filoche image

Depuis le début de la mobilisation contre la loi El Khomri, on ne voit que lui. Dans les journaux, sur les plateaux des chaînes info, place de la République, à Paris, au côté du mouvement Nuit Debout… Gérard Filoche est partout. Également en plein tour de France anti loi travail, il était hier soir au bowling de Charleville-Mézières pour une « réunion citoyenne ». Pour l’ex-inspecteur du travail et membre de la direction du PS, un seul objectif : « Sauver les salariés d’une loi féroce qui vient casser un siècle d’acquis sociaux. » L’intéressé mène un combat radical contre ce projet, en dénonçant ce qu’il appelle la « trahison » du gouvernement. Cette loi, « on va l’empêcher !, assure-t-il. Comme le CPE sous Chirac (en 2006). En plus, on est majoritaire : 70 % des Français sont de notre côté. » Un avis, des arguments, qu’il a longuement exposés en terre carolomacérienne.

À l’origine de cette réunion, un homme : le député socialiste Christophe Léonard, sur la même ligne politique que son invité d’un soir. Des débats qui pourraient, pourquoi pas, donner des envies à certains citoyens de lancer une Nuit Debout à la sauce ardennaise ? «Une initiative citoyenne », que le parlementaire verrait d’un plutôt bon œil. Selon lui, ce mouvement est « un retour du débat politique qui paraît aujourd’hui anesthésié », formule-t-il. Un mouvement «fondamental » qui « dépasse les partis politiques ».

Guillaume Decourt, Journaliste L'Union - L'Ardennais, 22 04 2016