Dans la Presse : Christophe Léonard, le dernier frondeur, seul député socialiste à ne pas avoir voté le budget

PSCHIIIT - Il est l'homme qui empêche de dire "les socialistes ont voté à l'unanimité".

Mes Interventions

Le dernier "frondeur" au sein de la majorité contre le Budget. Christophe Léonard, député des Ardennes, est l'unique député socialiste à ne pas avoir voté le projet de budget rectificatif de l'État pour 2014.

Le seul à avoir désobéi à la consigne des frondeurs, sous-titrée un peu plus tôt, ce mardi 1er juillet, par l'un de leur chef de file, Christian Paul, député PS de la Nièvre :

« Le budget rectificatif de l'Etat peut être voté car il comporte des baisses d'impôts pour près de 4 millions de familles. En revanche, nous considérons que le PLFSSR (projet de loi de finances rectificative de la sécurité sociale, ndlr) , qui a pour effet de faire financer le soutien aux entreprises par le gel des prestations sociales, n'est pas votable. »

Malgré le rejet de leurs amendements visant à "rééquilibrer" les "efforts" entre ménages et entreprises, les frondeurs ont donc décidé de suivre le gouvernement sur le budget rectificatif et ciblent désormais celui de la sécu. Christophe Léonard, lui, n'a donc pas non plus voté ce budget. Et l'élu faisait déjà parti des 29 députés PS qui n'avaient pas non plus voté le traité budgétaire européen en 2012

#COHERENCE

L'élu explique à LCP que son abstention est une question de "cohérence" dont "la raison essentielle est l'absence de contreparties au pacte de responsabilité" :

« Je n'ai pas la prétention d'être rebelle. Je suis cohérent avec moi-même. Et surtout avec l'engagement que j'ai pris devant mes électeurs en juin 2012. »

#RIP LES 41

Voici la liste des 41 députés, dont Christophe Léonard, qui s'étaient abstenus sur le programme de stabilité, approuvant un plan d'économies de 50 milliards d'euros, voté le 29 avril 2014 :

Pouria Amirshahi, Christian Assaf, Serge Bardy, Delphine Batho, Laurent Baumel, Philippe Baumel, Jean-Pierre Blazy, Kheira Bouziane-Laroussi, Isabelle Bruneau, Fanélie Carrey-Conte, Nathalie Chabanne, Dominique Chauvel, Pascal Cherki, Florence Delaunay, Jean-Pierre Dufau, Henri Emmanuelli, Hervé Féron, Richard Ferrand, Jean-Marc Germain, Jean-Patrick Gille, Daniel Goldberg, Linda Gourjade, Jérôme Guedj, Edith Gueugneau,Mathieu Hanotin, Chaynesse Khirouni, Christophe Léonard, Arnaud Leroy, Kléber Mesquida, Franck Montaugé, Pierre-Alain Muet, Philippe Noguès, Christian Paul, Michel Pouzol, Denys Robiliard, Barbara Romagnan, Gérard Sebaoun, Suzanne Tallard, Stéphane Travert, Catherine Troallic, Paola Zanetti.

#CONTENU

L'Assemblée a adopté en première lecture ce texte qui prévoit notamment quatre milliards d'euros d'économies, le remplacement de l'écotaxe par un péage de transit poids lourds et une réduction d'impôt sur le revenu pour certains ménages modestes.

#VOTE

Le projet de Budget a été adopté par une large majorité de 307 voix contre 232 et 14 abstentions.

#VALLS TOUT CONTENT

Le Premier ministre se réjouit d'un "vote de courage qui courage qui confirme les orientations du gouvernement", remerciant "la majorité pour son soutien franc, loyal et massif".

Paul LARROUTUROU Journaliste Europe1 Le Lab