Dans la Presse : Christophe Léonard n'est plus tout seul

Il était le seul député du groupe socialiste à s’être abstenu sur le budget rectificatif le 1er juillet dernier.

Leonard - Campagne 2012

L’Ardennais Christophe Léonard, cette fois-ci, été rejoint par 32 autres députés PS qui, comme lui, se sont abstenus hier après-midi lors du vote de la loi de financement rectificative de la Sécurité sociale. Contrairement aux bruits qui couraient, aucun n’a voté contre. Pour mémoire, ils étaient 41 «députés fraudeurs» du PS, dont Christophe Léonard, à s'être abstenus lors du vote du pacte «de stabilité le 29 avril dernier ».

Depuis le début l’élu ardennais revendique «une cohérence» dans ses votes, dénonçant notamment « l’absence de contreparties lisibles au transfert massif de milliards d’euros des ménages vers les entreprises». Il a ainsi voté contre la ratification du pacte budgétaire européen, contre la loi sur la sécurisation de l’emploi et s’était abstenu sur les retraites et lors de la présentation du « fameux» pacte de stabilité.

L’Union L’Ardennais