Dans la Presse : Conseil général – Vote du taux de la taxe foncière bâtie

Une pause dans les hausses

CL 3

L’assemblée départementale a voté la semaine dernière le taux de référence de la taxe foncière bâtie. En raison de la suppression de la taxe professionnelle, cette taxe constitue la seule fiscalité directe désormais perçue par le département. En 2011, elle intègrera dans la part départementale la part antérieurement perçue par la Région.

[…]

Un programme d’emprunt en baisse

Plusieurs élus, à l’image […] de Christophe Léonard (PS, Charleville-Centre, chef de file de l’opposition), ont fustigé « une marge de manœuvre réduite » en raison de la disparition de la taxe professionnelle.

[…]

Christophe Léonard a également déploré « l’absence de politique de développement, le niveau d’endettement élevé de la collectivité (120 à 150 millions d’euros) qui plombe nos perspectives d’avenir et la politique d’asphyxie fiscale et budgétaire de l’Etat envers les Ardennes ». Il a souhaité que le conseil général sorte « de sa logique passive de guichet à subventions des initiatives publiques et privées pour devenir le stratégie actif de l’essor économique du territoire ».

Hé.F. La Semaine des Ardennes