Dans la presse : Des militaires en renfort dans les Ardennes

« Une section Sentinelle sera affectée dans notre département au plus grand bénéfice de la sécurité des Ardennaises et des Ardennais »

31 08 16 renfort militaire image

Depuis l’attentat du 14 juillet à Nice, l’opération Sentinelle s’élargit en étant davantage déployée en province. Et notamment dans les Ardennes, où une trentaine de militaires débarquent dès lundi prochain. « Une section Sentinelle sera affectée dans notre département au plus grand bénéfice de la sécurité des Ardennaises et des Ardennais », se réjouit Christophe Léonard, député.

DES CONTRÔLES AUX FRONTIÈRES


Le 29 juin dernier, le parlementaire socialiste rendait un rapport sur «la présence et l’emploi des forces armées sur le territoire national ». Parmi ses préconisations : « Le statique doit être l’exception ». Il explique : « Il ne faut pas se contenter de mettre un homme devant chaque bâtiment à surveiller, mais privilégier les techniques de contrôle de zone, qu’utilisent les armées en opération extérieure. » Des contrôles « notamment aux frontières et dans les zones rurales », précisait le texte.

Une requête, parmi d’autres, qui a été entendue par le gouvernement : dès la semaine prochaine, ces hommes seront déployés le long de la frontière belge. « La gendarmerie, seule, ne peut pas veiller sur l’ensemble de la frontière », poursuit le député, espérant que ces renforts dissuadent les terroristes « qui pensent que les Ardennes sont un gruyère ».

RENDEZ-VOUS SOUS SURVEILLANCE


Davantage de contrôles au niveau des nombreux points de passage avec la Belgique, mais pas seulement. Ces soldats vont aussi venir en renfort des forces de l’ordre sur différents événements et manifestations organisés dans les Ardennes. Ainsi, la foire de Sedan, du 9 au 14 septembre ; et la course Sedan-Charleville, le 2 octobre, pourraient bien bénéficier de cette surveillance militaire.

Guillaume Decourt, Journaliste L'Union - L'Ardennais, 31 08 2016