Dans la presse : L'École givetoise de la Tour d'Auvergne accueillera les tout-petits à la rentrée prochaine

Comme chaque année, Christophe Léonard est force de propositions pour les écoles de la circonscription.

Journaux - Presse

Un poste d’enseignant a été supprimé pour la rentrée prochaine à l’école élémentaire Saint-Hilaire, conséquence de la baisse des effectifs attendus à la rentrée de septembre. Or l’école maternelle Tour d’Auvergne, dont les élèves poursuivent ensuite leur cursus à Saint-Hilaire, n’a pas accueilli de moins de trois ans cette année, faute de place. « La fuite de cette classe d’âge vers la Belgique toute proche fait l’objet de plaintes récurrentes de la commune », note Christophe Léonard, le député, qui a rencontré à ce propos le directeur académique. Lui demandant d’évaluer la possibilité d’un renforcement du dispositif communal d’accueil des tout-petits, « compte tenu de son impact direct sur les effectifs des écoles de la ville et ensuite sur ceux du collège et du lycée ».

Tour d’Auvergne – qui attend 77 élèves en septembre – pourrait dans cette optique gagner une classe supplémentaire, passant de trois à quatre, à la rentrée prochaine. « Le directeur académique s’y est engagé dans la mesure d’un nombre significatif de scolarisation d’élèves de moins de 3 ans à la rentrée », précise le député. Une réunion sera donc organisée conjointement avec les services de l’Éducation nationale et la ville de Givet le 3 mai, « pour cheminer rapidement vers cet objectif de scolarisation accrue des moins de 3 ans, et assurer aux petits Givetois les conditions d’une scolarité de proximité et de qualité ».