Dans la presse : Le "3" n'aura pas de Légion

Christophe Léonard avait proposé au Ministère de la Défense la nomination du 3ème Régiment du Génie de Charleville-Mézières dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur.

20 04 16 3RG image

Le Ministre de la Défense a tranché : un régiment ne peut obtenir la légion d’honneur. Le 3e RG ne sera donc pas distingué, malgré une initiative ardennaise en ce sens.

Le courrier du Ministre de la Défense, Jean-Yves le Drian, tombe comme un couperet. Le député (...) Christophe Léonard (...) a reçu une réponse quant à une possible nomination du 3e Régiment du Génie, basé à Mézières, à l’Ordre national de la Légion d’Honneur : c’est non. Le ministère, pour expliquer ce refus, s’appuie sur un décret du 28 novembre 1962, qui stipule que « l’attribution de cette haute distinction est exclusivement destinée à récompenser des mérites éminents individuels ». Certes, par le passé, certains régiments se sont vu décerner la Légion d’Honneur, à titre de personne morale, mais, « sans méconnaître les mérites et l’engagement opérationnel du 3 e RG, il n’est malheureusement pas possible » de le décorer. L’initiative, portée par la section ardennaise de la société des membres de la Légion d’Honneur, et notamment son président, Roger Lembert, avec Jean-Michel Lesire, au titre de l’initiative citoyenne, est donc caduque. (...)

Pour le député Christophe Léonard, membre de la Commission Défense et forces armées de l’Assemblée, la reconnaissance pourrait passer par d’autres décorations, mais aussi par une visite ministérielle à charleville. « J'avais plaidé pour que Jean-Yves le Drian vienne à l’occasion du bicentenaire du régiment, mais l’actualité avait fait qu’il n’avait pu venir. Je répondrai à son courrier en renouvelant l’invitation. » une réponse positive aurait un double impact symbolique. « il s’agirait d’une forme de reconnaissance de la nation pour le 3e RG, qui a derrière lui 200 ans de bons et loyaux services, mais aussi pour marquer la pérennité du régiment, avec la Loi de Programmation Militaire 2015 qui a acté sa présence à Charleville. »

Julien Azémar et Olivier Durand, Journalistes L'Union - L'Ardennais 20 04 2016