Dans la Presse : Le golf des Poursaudes enfin vendu !

C'est fait ! Le feuilleton de la vente du golf des Poursaudes est (presque...) terminé. Le conseil général va le céder à un investisseur niçois qui compte constituer un véritable parc de loisirs.

golf des poursaudes 2

Comme nous vous l'annoncions dès hier, la commission permanente du conseil général a, à une très large majorité (*), décidé de céder le golf des Poursaudes à un investisseur privé, François Colonna d'Istria, au prix fixé par les Domaines, soit 1,35 million d'euros.

Les élus ardennais ont ainsi mis fin à un feuilleton grand-guignolesque marqué par de multiples rebondissements, quelques coups bas, un certain nombre de non-dits, mais surtout un gigantesque déficit de communication.

Le hasard faisant bien les choses, c'est pourtant cette gestion pour le moins hasardeuse qui parvient à accoucher aujourd'hui, après une gestation beaucoup plus longue que prévue, d'un projet fort bien né.

Quarante emplois

Ce dernier est donc porté par un promoteur d'origine corse possédant déjà des intérêts dans la région niçoise, François Colonna.

Cet investisseur a tenté un véritable coup de poker en se présentant d'entrée devant le conseil général comme un candidat non spécialiste du golf.

Une franchise qui, alliée à un sens du contact que tous les intervenants gravitant autour de ce dossier lui reconnaissent, a permis à cet homme d'affaires d'imposer son projet devant celui présenté par l'autre candidat retenu, la société Gaïa.

« Je ne suis pas un spécialiste du golf, mais j'ai en revanche une certaine expérience dans d'autres domaines, dont celui des loisirs », explique-t-il.

Une expérience que François Colonna d'Istria entend mettre à profit en constituant autour du golf ce qui devrait prendre la forme d'un véritable parc de loisirs, avec des activités liées au VTT ou à la randonnée, un centre équestre, une piscine, un sauna, une salle multisports…

Le volet immobilier du projet sera confié au Carolo Franck Tarpin, candidat malheureux à la reprise du golf lors du premier appel à candidatures, qui aura donc la responsabilité d'édifier, dans le plus grand respect de l'environnement, 120 cottages en bois destinés à la vente ou à la location.

La volonté de tenir compte au plus près des contraintes écologiques constitue d'ailleurs l'une des caractéristiques principales de ce dossier, comme le prouve le projet de centrale solaire.

Une couleur « verte » qui ne pourra que renforcer l'attractivité des Poursaudes auprès des Belges, Luxembourgeois ou Néerlandais, « friands de golf et de tourisme nature ».

Pour finir, il est prévu de réhabiliter le club-house et de doter le tout d'un hôtel pouvant accueillir des séminaires. « Au total, on compte créer une quarantaine d'emplois », chiffre François Colonna.

(*) Aucun vote contre et trois abstentions : Michel Sobanska, Christophe Léonard et Abellino Poletti.

L'Union L'Ardennais