Dans la Presse : Les Baraquin inaugurent leur port de plaisance

Vendredi dernier, la commune de Monthermé était en fête pour l’inauguration de son port de plaisance.

CL inauguration port monthermé

Quoi de mieux pour inaugurer le nouveau port de plaisance de Monthermé que d’emmener tout le monde réaliser un tour de bateau le long des quais… et sous un grand soleil ? Une idée qui a ravi plus d’un participant, comme en témoigne Marc Laménie, sénateur, qui n’a « pas toujours l’occasion de faire une petite promenade ». De quoi plaire au maire de Monthermé, Alain Bernard : « Nous avons un port de plaisance exemplaire. Il participe au développement du tourisme ».

Ce nouveau port permet d’exploiter un atout important du département : la Meuse. « Elle traverse des Ardennes du Nord au Sud », souligne le maire de Monthermé.

Christophe Léonard ajoutera que la Meuse est « la colonne vertébrale du département, une artère économique importante ».

Un peu plus d’un million d’euros investis pour le port de plaisance

Relié à la Voie verte, le port saura conquérir le cœur des touristes. « Cette Vote verte qui a généré l’année passée plus de six millions de retombées économiques sur le département. C’est environ 178 000 visiteurs qui ont arpenté cette voie », se réjouit Benoit Huré, président du Conseil général. Ce dernier rappelle également que le Conseil général des Ardennes sera partenaire de la Transemoysienne puisque « le développement touristique crée de l’emploi ».

Entre les ports de Joigny-sur-Meuse, Bogny-sur-Meuse, Laifour et maintenant Monthermé, les touristes ont un large choix d’arrêt pour visiter la Vallée. « Tout cela pour garder les plaisanciers le plus longtemps possible dans nos belles Ardennes », sourit Alain Bernard.

Érik Pilardeau, maire de Bogny-sur-Meuse, président de la communauté de communes de Meuse et Semoy et conseiller général est « heureux d’être arrivé à bon port ! ». Derrière ce jeu de mots facile, se cache une véritable satisfaction qui se retrouve chez le président : « On remplit un vague projet de développement économique aves ces 174m de quai. Les entreprises qui ont travaillé sur ce projet sont ardennaises, et, ont su tenir les délais respectables face à un temps capricieux ».

Après plusieurs mois de travaux et un peu plus d’un million d’euros d’investis, Monthermé peut aujourd’hui accueillir, les vacanciers en bateau ou en caravane. Equipé d’une belle capitainerie, le port offre tous les services possibles aux usagers pour un meilleur confort.

Laura Probin Journaliste La Semaine des Ardennes

Photo : L’Union-L’Ardennais