Dans la Presse : Les Mazurois pourront bientôt bénéficier de la fibre optique

Vendredi, lors des vœux du maire, deux points ont été abordés, l’installation de la fibre optique et l’entrée dans l’intercommunalité.

CL - voeux 2014 les mazures

Près de trois cents personnes ont envahi la salle polyvalente des Mazures, vendredi soir, à l’occasion des vœux du maire, Élisabeth Bonillo. Deux grands points ont été abordés : l’installation de la fibre optique et l’entrée de la commune dans la communauté de communes Porte de France.

La fibre optique. Le réseau de la fibre optique est arrivé dans la commune, en août 2013. « Elle s’étend de Charleville à Chooz (400 foyers équipés). Nous avons donc profité qu’elle passe aux Mazures pour faire des travaux. Elle devrait être disponible, en résolution 4G à la place du haut débit, pour le second semestre 2014 », explique le maire. Et de poursuivre : « Avec le nombre grandissant d’habitants, le réseau de la télévision numérique (qui comporte 50 chaînes) est souvent encombré, la fibre optique FATH de l’entreprise EDF permettra une plus grande fluidité, tout comme pour internet. D’autre part, ce sera bien aussi pour les entreprises, situées dans la zone artisanale ». Et l’élue de souligner : « Tout comme l’application de la réforme des rythmes scolaires, nous serons également précurseurs pour la fibre optique. Ainsi, nous espérons être soutenus par le conseil général. » La fibre optique est une technologie mise au point, au départ, pour les sous-marins. Il s’agit d’un fil en verre ou en plastique très fin, qui permet de faire passer des informations à la vitesse lumière et donc de manière plus rapide que dans les fils de cuivre. Elle permet une utilisation beaucoup plus fluide d’internet.

L’entrée dans la communauté de communes Porte de France a également été abordée. Composée de 22 communes représentées le soir des vœux, tout comme étaient présent le maire de Revin et le député Christophe Léonard. Le maire en a donc profité pour évoquer la fiscalité. Toutes les communes devront s’aligner sur la fiscalité professionnelle unique et la commune de Rocroi dans la vallée du Plateau devra abandonner la taxe additionnelle. Enfin, d’autres thèmes ont été mis à jour. La mise en accessibilité aux normes handicapées du centre social AMEL, la construction d’un parking au centre du village et d’un mur au cimetière. Les travaux d’eau et d’embellissement de la rue du Paquis et enfin les prochaines élections où le maire se représente.

Gaëlle LIOT Journaliste L’Union l’Ardennais