Dans la Presse : Règlement de comptes autour du cochonnet

Le discours inaugural pour le week-end de la pétanque à Revin à viré au combat politique. Tout aussi Sportif !

CL WE pétanque

L'INAUGURATION du week-end de pétanque qui a eu lieu samedi à Revin a été le terrain d'une joute particulièrement remarquée entre Alain Roy, maire de Revin, et Chabane Sehel, président du Comité de l'égalité des chances (CDEC) ardennais.

Il est environ 17 heures lorsque Chabane Sehel prend la parole pour le discours inaugural de ce week-end sportif et festif. Sont présents le député Christophe Léonard, la conseillère générale du canton, Dominique Ruelle, le représentant du président du conseil général, Boris Ravignon, le président de la section locale du parti socialiste, Michel Gabel, et Alain Roy, premier magistrat.

Chabane Sehel dit vouloir rediffuser les vidéos de l'inauguration de ce même événement filmé un an avant. Selon lui, on y découvre des promesses concernant des subventions qui n'auraient jamais été versées. Le maire intervient, souhaitant revenir sur un article, paru le 30 août dernier, dans nos colonnes. Il déclare « être contre toute forme d'injustice. Mais à la fois contre toute forme de mensonge et de contre-vérité ».

Le ton est donné. La tension est palpable.

Alain Roy énumère les nombreuses subventions accordées par la mairie, ainsi que le prêt attribué à la Fanny Revinoise, l'entretien de matériels et des infrastructures. Et de conclure son intervention en évoquant le thème du week-end : celui de l'égalité des chances.

Dominique Ruelle, Boris Ravignon et Christophe Léonard ont choisi un registre plus neutre autour du champ lexical de la pétanque qui, rappelons-le, faisait l'objet de cette inauguration.

Une ouverture pour les municipales ?

Aux yeux de Chabane Sehel, le maire de Revin était hors sujet.

« Dans l'article, je ne parlais pas du tout de la Fanny Revinoise. Cette association n'a jamais eu de problème avec la municipalité de Revin. Je voulais seulement mettre en avant les difficultés financières que rencontrait le CDEC 08 ».

Le maire a d'ailleurs évoqué ce sujet dans son discours en rappelant que deux subventions avaient été demandées par le CDEC 08 au CUCS (Contrats urbains de cohésion sociale). L'une pour l'organisation du 8e week-end de pétanque, l'autre pour la mise en place d'une émission de radio chaque semaine.

« La première demande a reçu un avis défavorable tant par les services de l'Etat que par ceux de la ville, car le dossier déposé n'explique pas, d'une manière très opérationnelle, les modalités pratiques élaborées pour favoriser l'égalité des chances et la mixité sociale. Quant à la seconde demande concernant l'émission de radio, la radio associative locale n'a même pas été consultée », précisait-il.

Hasard ou pas. Chabane Sehel a chaleureusement remercié Daniel Durbecq pour son soutien et son aide pour ce week-end de pétanque. M. Durbecq devrait vraisemblablement être tête de liste d'opposition aux prochaines municipales.

Sur cette même liste pourrait aussi figurer le nom d'un certain Chabane Sehel. Pour en avoir confirmation, il faudra attendre le début du mois d'octobre avec l'annonce officielle des premiers candidats pour les municipales de 2014.

Sarah Duval Correspondant local L’Union l’Ardennais