Dans la presse : Reprise de KME par le groupe Cupori

L'accord est signé.

21 11 15 reprise kme image

« Tous les accords ont été signés ! » Les représentants syndicaux de l’usine KME de Fromelennes ont passé les trois derniers jours à Paris afin de finaliser la reprise par le groupe finlandais Cupori. Et c’est aujourd’hui chose faite, avec le maintien de 214 postes. À présent, la direction générale va récupérer l’ensemble des documents pour présenter un dossier complet à la mi-décembre à la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi, qui aura quinze jours pour rendre son avis. Les lettres aux personnels seront ensuite envoyées en mars, ce qui officialisera le début de la procédure. « La société n’est pas encore construite. KME et Cupori vont discuter pour finaliser tout ça », note Rachid Belkebir, représentant de l’intersyndicale. Une commission spécifique dédiée va suivre le projet : des réunions seront programmées tous les mois au début de la procédure, puis chaque trimestre les trois prochaines années pour « corriger les éventuels écarts ».

Quoi qu’il en soit, les représentants syndicaux sont rentrés satisfaits hier soir à Givet. « On peut crier victoire pour cette entreprise sauvée alors qu’elle devait fermer il y a quelques mois. Et pour la fonderie qui en devient le centre névralgique » , commente Rachid Belkebir. «Maintenant, tout est à construire. »

Mélanie Demarest, Journaliste L'Union - L'Ardennais, 21 11 2015