Dans la presse : Lycée de Givet - La décision du tribunal administratif attendue aujourd’hui ou demain

Lundi matin s’est tenue à Châlons-en-Champagne l’audience du tribunal administratif pour contester la régularité de la procédure qui a mené à la suppression de la classe de seconde au lycée Vauban. Et obtenir, si possible, son rétablissement. Christophe Léonard était présent aux côtés du collectif de défense de l’éducation dans la Pointe.

10 09 15 tribunal administatif image 3

Une audience marquée par une « annonce surprise », estiment les représentants de GiVi, le collectif de défense de l’éducation dans la Pointe, puisque « la proviseur a affirmé qu’elle avait pris la décision de suppression de la seconde le 4 septembre ». Obligeant ainsi les plaignants à mettre en place un nouveau référé suspensif pour attaquer, du coup, la décision du 4 septembre, et à rendre leur mémoire avant la décision du tribunal administratif attendue aujourd’hui ou demain.

Un mémoire alimenté notamment par l’attestation sur l’honneur des membres du conseil d’administration qui indiquent que « rien n’a jamais été voté concernant la suppression d’une classe de seconde le 4septembre ». « La secrétaire de séance n’a d’ailleurs toujours pas édité le procès-verbal de cette fameuse séance qui contredirait pourtant les propos tenus devant le juge lundi matin, dénonce Kathy Chavatte. Je ne vois pas aujourd’hui comment la proviseur va s’en sortir face à un conseil d’administration qui est déterminé et solidaire. » Pour l’adjointe aux affaires scolaires, « tout est fait simplement pour gagner du temps. Pendant ce temps-là on ne rétablit pas la seconde ».

De son côté, Aline Dacunka n’a pas souhaité s’exprimer. « C’est une affaire juridique, vous pensez bien que je ne vais rien vous dire. »


M.D., Journaliste L'Union - L'Ardennais, 10 09 2015