Dans la presse : Thomé-Génot

Thomé-Génot fait à nouveau parler de lui, avec le report du procès bien sûr mais aussi avec sa friche, pour laquelle le dossier avance.

CL Thomé Génot

Neuf ans. Neuf ans que les 320 anciens salariés de Thomé-Génot à Nouzonville et l'ensemble de leurs familles attendent qu'on leur rende enfin justice. Ils vont malheureusement devoir encore patienter. Le procès tant espéré de leurs patrons américains Willis et Zickfeld, prévu le 4 décembre dernier a encore été renvoyé. Verdict espéré : juillet prochain.

(...)

"On est face à une véritable injustice ! Les habitants ne comprennent pas que personne ne paye pour ce qui s'est passé. On est face à une impunité totale des Américains. Je salue d'ailleurs toutes les initiatives qui ont été prises, notamment par le député Léonard, pour que justice soit faite." (Florian Lecoultre, Maire de Nouzonville)

Virginie Menvielle, Journaliste La Semaine des Ardennes, 10 12 2015
Image d'archive La Semaine des Ardennes