Dans la Presse : Tourisme - le grand chambardement des musées départementaux

Christophe Léonard, conseiller PS :

« De la navigation à vue »
Voie verte

Interrogé, Christophe Léonard, élu d’opposition du canton Charleville-centre, explique : « Il y a en effet une réflexion en cours sur les musées et les sites touristiques, cela a été évoqué le 28 août et le 11 septembre. Ce qu’on nous dit, c’est que le conseil général a l’intention d’accueillir temporairement et à titre d’expérimentation la Maison du Père Noël et les crèches-théâtres acquises par des Ardennais. […] Mais j’ai le sentiment qu’on nous présente comme expérimentation quelque chose qui est déjà ficelé. Ce n’est pas satisfaisant démocratiquement.

Ma première critique est que la commission des affaires économiques n’a pas été associée à ce travail. Et deuxièmement lors du vote du budget en décembre 2008, le président a défendu avec enthousiasme un investissement de 2 665 000 euros. Je constate que huit mois plus tard, il y a un changement total de cap. Cela ressemble à de la navigation à vue. Et ce qui me préoccupe, c’est qu’on ne connaît pas les conséquences financières alors que l’impact semble massif.

Avant de se lancer dans de nouvelles politiques, il faut approfondir celles déjà lancées. La voie verte remporte un grand succès, mais quel impact économique a-t-elle pour les communes ? Le conseil général doit avoir un rôle de mobilisateur.

Quelle est la stratégie de la majorité départementale sur le développement économique des Ardennes ? Est-ce que l’avenir passe par là ? Pour moi, la priorité doit aller au développement économique et industriel […]. Si on fait ça, on se prive de faire autre chose. »

L'Union L'Ardennais