Dans la Presse : Une voie douce menant à Aiglemont inaugurée sous la pluie

La voie douce reliant Nouzonville à Aiglemont a été inaugurée samedi matin sous une pluie battante, qui n’a pas déragé les cyclistes.

CL - voie douce

C’est sous une pluie battante que l’inauguration de la voie douce s’est effectuée samedi matin. Quelques personnalités politiques courageuses étaient présentes comme les maires des communes Philippe Decobert et Jean Marcel Camus.

Cette voie est très fréquentée par des coureurs, des cyclistes et mêmes des amateurs de rollers qui voient ici, un lieu sécurisé et agréable lorsque le soleil est au rendez-vous. Cet axe est considéré comme une alternative à la voie verte. En effet, il est possible de commencer son parcours en passant par cette dernière, puis bifurquer au niveau de Nouzonville vers la voie douce pour se rendre en direction d’Aiglemont. (Pour retrouver la voie verte à partir d’Aiglemont) il faut redescendre vers Montcy-Notre-Dame).

La restauration de route a été faite en vue de sécuriser les lieux. « Avant c’était vraiment dangereux, les quads et les motos roulaient à toute vitesse », confirme le député Christophe Léonard. C’est pourquoi, des ralentisseurs ont été installés sur la voie douce, ainsi qu’une limitation à 30km/h. « D’ailleurs, il y a des contrôles radars fréquents » assure Philippe Decobert. Du côté budget, 120 000 euros ont été déboursés afin de rendre cette voie praticable.

Du côté des testeurs du jour, la voie semble avoir fait l’unanimité, à l’image de Daniel Georges qui a trouvé cela « très agréable, mais si c’était plutôt humide ». Pour Jean Philippe Guenard, c’était plus « convivial, et pas du tout dur concernant l’effort physique ». Pour info dans le sens Aiglemont-Nouzonville la route est en dénivelé car elle suit le cours de la Meuse.

Une inauguration douchée par le maire de Neufmanil Pierre Cordier

Croisé lors du Noël ardennais des privés d’emploi les plus démunis, le conseiller général et maire de Neufmanil , Pierre Cordier, nous a interpellés afin de commenter l’inauguration de la voie douce Aiglemont-Nouzonville. Celui-ci a expliqué avoir refusé de célébrer un tel événement car il lui semblait déplacé. Cet automne, sur la route qui longe la voie douce, un accident a couté la vie à un motard, Arnaud Konieczko, facteur à Neufmanil.

La maire d’Aiglemont, Philippe Decobert, interrogé sur le sujet, s’est montré surpris « Il y a effectivement eu un accident dramatique. C’est une affaire de vitesse, ce n’est pas dû à l’infrastructure. Pierre Cordier n’a pas manifesté sa réserve auparavant ; nous aurions pu organiser un moment n plus. » a-t-il réagit.

Marie Bouquet journaliste L’Union L’Ardennais