Dans la Presse : Vote à l’assemblée nationale Léonard s’abstient

Christophe Léonard s’est abstenu hier lors du vote en première lecture du projet de réforme « garantissant l’avenir et la justice du système de retraites » (sic), à l’Assemblée nationale. Le texte a rassemblé 270 votes « pour », soit dix voix de plus seulement que la majorité absolue.

Leonard - Assemblée Nationale
Mais reçu à l’Elysée

Ils sont 17 députés PS à ainsi avoir marqué leur différence en s’abstenant. Outre l’élu de Charleville -Givet. On retrouve des députés qui avaient déjà refusé de transposer l’Ani et n’avaient pas voté en mai la loi dite de « sécurisation de l’emploi », qu’ils estimaient, comme les syndicats non signataires, induire des reculs pour les salariés confrontés notamment à la mise en œuvre de plans sociaux : tels Pascal Cherki, Jérôme Guedj ou Razzy Hammadi, classés à la gauche du groupe PS.

Reste à savoir si ce nouveau mouvement d’humeur (qui traduit bien une fracture sur des sujets loin d’être anodins) sera apprécié par la majorité du groupe en question et surtout : de son président Bruno le Roux, que l’on dit très agacé au printemps par « l’indiscipline» de ces frondeurs « internes».

Hasard du calendrier, Christophe Léonard a fait savoir hier, toujours, qu’il serait reçu ce mercredi à par François Hollande « pour échanger sur les perspectives économiques et sociales de la France et des Ardennes ». L’occasion selon le député de porter au regard du chef de l’État « les dossiers importants de la circonscription »

Philippe MELLET Journaliste L’Union L’Ardennais