Dans la presse : Vote de la révision constitutionnelle sur l’état d’urgence

Christophe Léonard, seul parlementaire ardennais présent dans l'hémicycle ce lundi lors du vote de la révision constitutionnelle sur l’état d’urgence.

Journaux - Presse

Lundi soir, la révision constitutionnelle sur l’état d’urgence était adoptée à l’Assemblée nationale, qui sonnait particulièrement creux. Seulement 136 députés étaient réunis dans l’Hémicycle sur 577. Moins d’un quart de parlementaires présents pour adopter un texte fondamental pour le pays. Parmi les bons élèves : le socialiste Christophe Léonard, présent à l’Assemblée nationale, et qui a voté pour. Parmi les 441 absents, figuraient les deux autres députés ardennais, Bérengère Poletti et Jean-Luc Warsmann, membres du parti Les Républicains. Problème de calendrier, grippe fulgurante, refroidis par le vent ou le mauvais temps… Où étaient les parlementaires absents ? Hier soir, les députés ardennais n’ont pas pu répondre à nos sollicitations.