J'y étais : Inauguration de la voie touristique Trans-Semoysienne

Christophe Léonard a participé à l'inauguration de la voie touristique Trans-Semoysienne.

15 05 16 inauguration voie verte image

Le projet d’une voie touristique allant de Monthermé jusqu’au village des Hautes-Rivières bourgeonnait dans la tête des élus de la communauté de communes Meuse et Semoy depuis plusieurs années. Objectif : faire sortir de terre un cheminement de vingt kilomètres qui viendrait en continuité de la voie verte afin de mener les promeneurs jusqu’aux pieds du Ravel belge.

INAUGURATION EN GRANDE POMPE À LA RACINE

Aujourd’hui, cette coulée verte longeant la Semoy n’est plus de l’ordre de l’utopie, puisqu’elle figure sur les cartes touristiques depuis maintenant un an sous le nom de Trans-Semoysienne. Mieux encore, le tracé est incontestablement une réussite, qui a déjà fait valoir ses atouts auprès de nombreux promeneurs, flâneurs et sportifs, d’ici et d’ailleurs, qui se sont approprié le parcours à pied, en vélo ou même à cheval. Une telle réalisation, devenue figure de proue du territoire, méritait bien les honneurs d’une inauguration d’envergure. Là encore, c’est désormais chose faite.

En effet, le lieu-dit La Racine a servi d’écrin, hier, à cette consécration commencée aux aurores par cinq balades à thème. Plus de 80 personnes ont participé. À 11 heures, un parterre d’élus officialisait l’événement en coupant le ruban sur l’une des deux passerelles de la Trans-Semoysienne.

Massivement présent, le public n’a pas boudé son plaisir autour d’un planning d’animations copieusement garni : expositions de peintures et photos, démonstrations de danse et de kick-boxing, tournoi sur échiquier géant, musique, atelier pêche, randonnée VTT… le tout avec la présence heureuse du soleil.

Journal L'Union - L'Ardennais, 15 05 2016