J'y étais : Rancennes – L’apprentissage de l’allemand dès le plus jeune âge

L’initiation à l’allemand est l’une des activités phares développées dans le cadre des nouveaux rythmes scolaires à l’école de Rancennes.

CL Relais Rancennes

Par ma présence à l’Ecole de Rancennes, j’ai souhaité saluer une initiative pionnière emmenée par la commune et confiée, dans le cadre du temps d’accueil péri-éducatif, à l’association Le Relais.

En effet, depuis le début de mon mandat, je défends la mise en œuvre d’un pôle Langue territorial de la maternelle à la terminale afin de favoriser l’apprentissage dès le plus jeune âge de langues étrangères. Cela répond aux besoins rencontrés par les acteurs départementaux du développement touristique et les entreprises qui peinent à recruter des salariés possédant plusieurs langues.

Concrètement, c’est dans ce but que j’ai pré-réservé un montant évolutif de 20 000 € sur ma réserve parlementaire 2015 destiné à aider les municipalités membres de la Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse souhaitant mettre en place des initiatives linguistiques durant les temps d’activités périscolaires. Cet accompagnement sera naturellement étendu aux autres communes de la circonscription qui souhaiteraient entrer dans cette démarche.

Ci-dessous quelques extraits de l’article paru dans l’Ardennais du 21 septembre sur l’initiation mise en place à l’école de Rancennes.

"Pour le député socialiste Christophe Léonard, fervent partisan de l’apprentissage des langues étrangères dès le plus jeune âge, «c’est une initiative intéressante et la commune de Rancennes est pionnière en ce domaine ».

[…]

Séduit par l'initiative qu’il verrait bien se développer pour d’autres langues d’Europe du nord telles le néerlandais ou l’anglais, le député n’a pas hésité à apporter son soutien financier à I’ association, avec une attribution sur sa réserve parlementaire. « Et quand on sait que près de 300 000 Anglais. Allemands et Néerlandais transitent chaque année dans notre région, poursuit le député, on mesure mieux le besoin de maîtriser ces langues dans les commerces, hôtels, et autres offices d’accueil du public. »"