J'y étais : Réouverture de la Maison de l'Ardoise

Christophe Léonard était présent lors de la réouverture de la Maison de l'Ardoise et de la présentation de son nouveau parcours de visite.

03 05 16 maison de l'ardoise image

Rimogne a longtemps vécu au rythme de l’exploitation ardoisière et un schiste de grande qualité était extrait de mines. La Maison de l’Ardoise, qui a rouvert ses portes samedi, raconte ce passé. C’est donc après une pause nécessaire pour la restructuration complète de sa scénographie que Grégory Truong, le premier magistrat, a accueillie ce samedi à l’occasion de la réouverture, Frédéric Perrissat, le préfet des Ardennes, les élus locaux, mais aussi des représentants belges et luxembourgeois.

Munis d’une tablette et guidés par la voix d’un ardoisier, les visiteurs ont franchi l’entrée entre deux parois virtuelles de schiste brut et éclairée par des lampes pour se plonger dans les tréfonds de l’épopée ardoisière. Pour ce projet d’envergure dont le but est d’inviter les jeunes générations à s’intéresser à l’histoire de leurs parents, Grégory Truong s’est entouré de la rigueur et des connaissances de Loïc Delafaite, enfant du village, professeur et historien local, à l’origine de l’exposition permanente.

À cette contribution viennent s’en ajouter d’autres comme celle de Jordann Debray un jeune graphiste de l’agence Graphik qui s’est exprimé avec beaucoup d’humanité et d’esthétique sur les panneaux de l’exposition permanente. On note aussi la participation de Jean-Noël Hatrival, membre de la Société d’histoire naturelle des Ardennes, de Monique Clouet, bénévole de l’association des Amis de la Maison de l’Ardoise et de Lucienne Dardennes.

Lors de la construction de ce nouveau parcours de visite, un long travail a été réalisé par les membres du Réseau Ardoise d’Ardenne qui réunit désormais les sites ardoisiers des Ardennes françaises, belges et luxembourgeoises avec la route de l’Ardoise. Grégory Truong maire a dit espérer que « chaque visiteur pourra le constater, aucun détail n’a été négligé. Culture, patrimoine, tourisme, ce sont nos richesses, il nous faut les faire fructifier. Faisons le pari de l’excellence, offrons-nous le meilleur. Cette nouvelle Maison de l’Ardoise va prouver que l’on peut tout à la fois respecter le passé et être, comme l’a dit un poète, absolument moderne ».

Tarif adulte 7 €, Moins de 16 ans et réduit 3 €. Gratuit pour les habitants de Rimogne. Ouverture en période scolaire du mardi au vendredi (sur rendez-vous) de 10 heures à 12heures et de 14 heures à 18 heures, samedi et dimanche de 14 heures à 18 heures. Pendant les congés scolaires ouvert tous les jours sauf lundi de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures. www.village-ardoise-rimogne.fr.

Journal L'Union - L'Ardennais, 03 05 2016