Libre expression du groupe PS et DVG : Microscope et longue vue

Conduire efficacement l’action du Conseil Général des Ardennes demande de savoir manier le microscope et la longue vue. Le microscope quand il s’agit d’accompagner au plus près du terrain nos concitoyens en perte d’autonomie, en situation de handicap ou en difficulté d’insertion économique mais aussi pour le fonctionnement des collèges, la réfection des routes ou le soutien au tissu associatif…

CG08

Mais se limiter à cet horizon de proximité immédiate est insuffisant pour préparer l’Avenir. Il est donc important de savoir aussi manier la longue vue. Le Gouvernement à l’échelle de la France l’a bien compris en sollicitant cet été de la part des Ministres une vision à 10 ans de leur politique sectorielle.

Mais, la majorité UMP de ce département n’en a cure, trop occupée à doser ses saupoudrages de subventions.

Ainsi, alors que les Ardennes sont avant tout rurales et industrielles, qui connait la stratégie suivie par le Conseil Général ?

La droite départementale traite malheureusement les dossiers sans concertation dans un entre soi irresponsable.

La répartition 2012 du Fonds Départemental de Péréquation de la Taxe Professionnelle en témoigne puisque le rapporteur public du Tribunal Administratif de Châlons-en-Champagne a conclu fin août à son annulation pour excès de pouvoir suite au recours formé par notre Groupe.

C’est pourquoi, nous sommes convaincus que la récente loi relative à l’élection des conseillers départementaux corrigera ces dérives. Elle actualise en effet la carte cantonale figée depuis 1800, impose la parité, instaure le renouvellement de l’ensemble des conseillers généraux tous les 6 ans et promeut un rééquilibrage démographique. Nos cantons sont aujourd’hui trop petits. Concrètement, un canton de 13 000 habitants ne pèse pas plus qu’un autre de 1 300. Cette disproportion remet par conséquent en question la valeur démocratique des décisions prises.

Aussi, alors que le Préfet a déjà rencontré l’ensemble des élus concernés, l’Etat fera prochainement une proposition de carte cantonale qui sera soumise pour avis au Conseil Général des Ardennes. Ensuite, le Conseil d’Etat veillera en toute impartialité au respect de l’équilibre et de l’esprit de la loi pour finaliser début 2014 la nouvelle carte dont la première application interviendra lors du renouvellement électoral programmé en 2015.

D’ici là, nous restons vigilants, pragmatiques et constructifs au service des Ardennes.

Le Groupe Socialiste et divers gauche Claude Ancelme, Christian Apotheloz, Gérard Drumel, Bruno François, Bertrand Jenin, Christophe Léonard, Rachelle Louis, Hugues Mahieu, Jacques Morlacchi, Erik Pilardeau, Dominique Ruelle, Benoît Sonnet