Libre expression du PS et DVG : Plus que jamais, Notre Avenir nous appartient !

Les élections cantonales sont derrière nous. L’aveuglement consisterait à se réjouir de la réélection de nos candidats sur les cantons de Fumay, Monthermé et Renwez, et des victoires obtenues à Vouziers, Sedan Est, Sedan Nord et Juniville.

CG08

Mais la Démocratie est sortie abîmée de ce rendez-vous électoral. D’une part, parce que la majorité des Electeurs ne s’est pas déplacée, et d’autre part parce qu’une large partie de nos concitoyens a exprimé un vote sanction synonyme de souffrance sociale.

L’incapacité manifeste des décideurs publics à répondre aux préoccupations élémentaires des habitants a été sanctionnée (travailler, se nourrir, se soigner, bien vieillir…).

En réponse à ce revers électoral, la majorité départementale a puni les élus de gauche par la privation de représentations dans divers organismes tels que le Comité Départemental du Tourisme, le Conseil d’Administration d’Habitat 08 et de la RDTA… ainsi que dans le domaine social. Chacun appréciera la portée de cette réaction au regard des enjeux auxquels nous sommes confrontés.

Le Groupe socialiste et divers gauche est quant à lui résolument tourné vers le travail. Le ras-le-bol exprimé électoralement nous rend modestes, mais plus que jamais déterminés à construire un projet politique de transformation sociale.

Certes, le Conseil Général des Ardennes ne peut résoudre tous les problèmes. Cependant, avec un budget de 423 millions d’euros, il doit être en mesure d’agir concrètement pour améliorer le quotidien des Ardennais.

C’est pourquoi, nous voulons tout faire pour favoriser la création d’emplois et pour inverser la spirale de dépeuplement qui condamne notre territoire.

Nous sommes convaincus que notre département doit compter sur ses forces vives plutôt que d’espérer une solidarité nationale qui se fait attendre et qui sera de toute façon insuffisante.

Notre Projet pour les Ardennes défend par conséquent une stratégie économique cohérente et réaliste :

  • l’unification de la représentation économique dans notre département,
  • la mise en place d’un fonds d’investissement départemental d’aide aux entreprises,
  • la labellisation de notre territoire comme «terre d’accueil d’excellence» pour la création d’entreprises principalement dans le développement d’activités de 2ème transformation des matières agricoles et du bois mais aussi dans le domaine de l’Energie,
  • la recherche active et coordonnée de débouchés économiques dans le domaine touristique par nature non délocalisables.

L’Avenir des Ardennes appartient aux Ardennais. Vous pouvez compter sur nous !

Christophe LEONARD

Président du Groupe Socialiste et divers gauche

Conseiller Général des Ardennes Canton de Charleville-Centre