Mes prises de parole : Budget supplémentaire pour 2012

DEBAT D’OUVERTURE

Pour le Groupe Socialiste et divers gauche

CL  prise de parole CG

Monsieur le Président,

Cher(e)s Collègues,

L’ordre du jour de la séance plénière de ce matin est avant tout technique mais il traite également d’orientations de plus long terme.

Technique quand il s’agit d’approuver les comptes de gestion de l’exercice 2011 remis par Monsieur le Payeur Départemental, les comptes administratifs 2011 du budget principal et des budgets annexes du Département avec les affectations de résultats correspondantes, mais aussi de délibérer sur le règlement d’attribution des cartes de transport scolaire et les ajustements comptables du budget primitif 2012.

L’examen du nouveau schéma départemental de protection de l’enfance, des conclusions de la Mission d’information et d’évaluation sur le laboratoire départemental d’analyses, du schéma départemental de développement touristique et des statuts de l’Agence de développement économique des Ardennes nous permettront quant à eux des échanges davantage tournés vers le long terme.

S’agissant des comptes de gestion, ils sont établis par le comptable de la collectivité et retracent la vérité comptable de l’exercice budgétaire écoulé. Le Groupe Socialiste et divers gauche les votera sans difficulté.

En ce qui concerne les comptes administratifs du Budget principal et des Budgets annexes, ils sont la traduction des priorités politiques inscrits dans le Budget primitif 2011 que nous n’avons pas voté. Ils représentent la photographie comptable au 31 décembre 2011 du financement par notre collectivité de tel ou tel dossier en lieu et place le cas échéant de tel ou tel autre. Ils traduisent un calendrier budgétaire et des arbitrages financiers dont la conduite et la maîtrise sont de vos seules prérogatives Monsieur le Président. Le Groupe Socialiste et divers gauche s’abstiendra donc sur le compte administratif du Budget principal ainsi que sur certains budgets annexes.

Attardons-nous maintenant sur le Budget Supplémentaire.

Tout d’abord, observons que s’il ne s’agissait d’intégrer au Budget Primitif 2012 les résultats des comptes administratifs 2011, on parlerait plutôt d’un ajustement budgétaire mineur puisque nos débats ne porteront que sur un volume de crédits de l’ordre de 0.5% du budget 2012 actualisé.

Le Groupe Socialiste et divers gauche souhaite cependant attirer l’attention de notre Assemblée sur 3 points :

1- Les conclusions de la Mission d’information et d’évaluation sur le laboratoire départemental d’analyses :

Nous constatons que les propositions de la Commission restent vagues. Aucun plan stratégique de développement ne ressort véritablement des travaux réalisés. La « revue annuelle » de direction avec ou sans Conseillers Généraux associés n’a rien à voir avec un Conseil de Surveillance auquel pourrait être associé des professionnels et experts des secteurs d’activité du laboratoire.

2- Le schéma départemental du tourisme :

La lecture de ce type de document est toujours intéressante. Malheureusement, elle s’apparente davantage à un catalogue de bonne intention plutôt qu’à un véritable plan stratégique chiffré et planifié du développement touristique dans notre département. Notamment :

  • L’évolution des offices de tourismes vers un haut niveau d’accueil n’est pas évoquée,
  • Le développement d’infrastructure en soutien de la biennalisation du festival des marionnettes n’est pas traité,
  • Le potentiel touristique et économique à attendre du Lac des Vielles Forges reste à l’état de vœu pieu,
  • La notoriété départementale à attendre et à développer autour d’évènements majeurs tels que le cabaret vert ou le festival mondial des marionnettes ainsi qu’autour du sport de haut niveau n’est pas envisagée.

3- la future agence de développement économique :

Ni le préambule, ni l’objet de l’association inscrit à l’article 3 des statuts et libellé comme suit : « favoriser le développement économique du département des Ardennes » n’évoquent la mise en place d’un guichet unique de l’action économique dans les Ardennes.

Il y a donc tout lieu de penser que cette structure va malheureusement constituer une structure de plus dans le champ de l’action économique plutôt qu’une structure unique fédérant en un même lieu et sous une même direction stratégique tous les acteurs existants du développement économique que sont les chambres consulaires, le département, la région et les intercommunalités ayant la compétence économique…

En l’état, l’objectif initial n’est donc pas rempli et l’utilité concrète de cette agence au budget attendu de 600 000€ avec un effectif de 3 salariés reste posée.

Merci de votre attention

Christophe LEONARD

Président du Groupe Socialiste et divers gauche

Conseiller Général des Ardennes