KME - Réorganiser la filière cuivre, un enjeu pour la Pointe des Ardennes

Leader mondial de la transformation de cuivre, le Groupe KME s'est déclaré ouvert à des cessions ou des partenariats pour l'ensemble de son groupe lors de son Comité Européen de novembre 2013. Il emploie 900 personnes sur le territoire national dont 300 dans les Ardennes et KME France a essuyé 20 millions de pertes en 2012.

KME - Usine de Givet

"Je suis attentif au devenir de ce fleuron de l’industrie ardennaise et de ses salariés"

Dans ce dossier, de l’organisation d’une table ronde sur l’avenir de la filière cuivre à l’Assemblée nationale le 4 avril 2013, à ma participation à la manifestation "Apprendre, Vivre et Travailler au pays" organisée le 18 janvier 2014 à Givet par l'Intersyndicale CFDT/CGT KME Givet en soutien aux 300 salariés de l'usine KME/Tréfimétaux et à mon interpellation dans l’hémicycle du Ministre du Redressement Productif lors de la séance de question au gouvernement du 21 janvier 2014, mon action s’étend à tous les niveaux pour la préservation de l’usine de Givet et de ses emplois sur notre territoire.

Je suis attentif au devenir de ce fleuron de l’industrie ardennaise et de ses salariés. D’autant plus que les vertus bactéricides et antiseptiques du cuivre apportent à cette filière la possibilité de nouveaux développements sur la fabrication de produits à haute valeur ajoutée susceptibles de rebattre les cartes de la concurrence si, comme c’est le cas en Allemagne, les acteurs de la filière et les pouvoirs publics savent s’accorder et l’organiser au mieux.

Cité de la mode - Paris