La fabrication additive ou impression 3D

Elle est inscrite parmi les 34 plans de la reconquête industrielle initiés par le Ministre du Redressement Productif pour forger la Nouvelle France Industrielle, propose une nouvelle révolution.

Ces implications permettront à chacun de fabriquer facilement ses propres objets selon ses goûts, ses besoins, et à domicile. Ces mêmes possibilités s’offrent à la production industrielle, proposant de sortir de la standardisation pour amener sur les marchés de la consommation de masse des produits personnalisables à l’infini.

Il s’en suit un bouleversement des process industriels et commerciaux devant répondre à un nouveau mode de consommation.

Aussi, j’ai longuement défendu auprès du Ministère du Redressement Productif le projet « FabLab Smart Matérials » emmené par l’Institut de Formation Technique Supérieur (IFTS) de Charleville-Mézières.

Imprimante 3D - Collèges
Imprimante 3D

Cette initiative destinée à diffuser la culture…

…de la fabrication numérique et à permettre aux entreprises ardennaises de fabriquer des prototypes de nouveaux produits a été labellisée par le ministère au titre de son appel à projet « Aide au développement des ateliers de fabrication numérique » et récompensé d’une dotation de 80 000€.

C’est pourquoi, convaincu que les Ardennes doivent savoir anticiper, j’ai décidé en octobre dernier, au titre de ma réserve parlementaire 2014, de doter chaque collège et lycée de ma circonscription d’une imprimante 3D, pour un montant global de 17 000 €.

De la même façon, mais à titre personnel cette fois, j’ai équipé les cinq collèges et lycées du canton de Charleville-Centre, dont je suis également l’élu, des mêmes outils pour un montant de 5 000 €.